Au secours, j’ai besoin d’aide!

Au secours, j’ai besoin d’aide!

T’es là, tranquille, tu savoures ton repas en famille. Tes deux enfants de chaque côté, ton chéri en face. Vous papotez tout en savourant un bon hachis parmentier dont l’odeur envahit doucement la salle à manger. Une douce brise de fin de journée te rafraîchi agréablement. Une soirée de bonheur simple s’annonce quand tout à coup, ton aîné, du haut de ses 4 ans lance un tonitruant « Maman, j’ai besoin d’aide! » et là, c’est le drame!

La fatigue de la fin de journée

Ton fils vient de demander de l’aide, ça aurait fait moins de dégâts si la terre s’était mise à trembler à ce moment! Tu vois ton mari qui était calme une seconde auparavant, blanchir d’un seul coup avant de virer rouge comme une tomate. Ses doigts se crispent sur ses couverts. Le taureau et le matador se jauge du regard. Et le combat commence : papa annonce en serrant les dents « c’est la même chose tous les soirs! Non, tu n’as pas besoin d’aide pour manger! »

C’est bien vrai que P’tit Loup n’a pas besoin d’aide pour manger, il sait tout à fait manier ses couverts et manger tout seul! C’est la fin de la journée, tout le monde est épuisée, le petit frère demande aussi ton attention, ce serait tellement plus simple si P’tit Loup mangeait tout seul comme un grand. Alors tu as juste envie de répondre « non, c’est bon quoi! Tu sais manger tout seul! Débrouille-toi! En plus, à force de toujours demander de l’aide alors que tu sais faire tout seul, on va finir par ne plus te croire! » C’est vrai que c’est un risque! Si tu cries sans arrêt au loup, tu vas te faire dévorer par le grand méchant sans t’en rendre compte! 

Alors pour pallier à ce risque, j’ai entrepris d’expliquer à P’tit Loup la différence entre avoir besoin et avoir envie…
« Alors voilà P’tit Loup: quand tu as besoin d’aide c’est que tu ne sais pas faire quelque chose tout seul. Et si tu trouves simplement que ce serait plus cool d’être aidé alors ça veut dire que tu as envie d’aide. Tu as besoin d’aide pour faire tes lacets (on en reparle ici?) mais tu as envie d’être aider pour manger. » Alors nous analysons chacune de ses demandes pour vérifier avec lui s’il a besoin ou envie d’aide. Et ça fonctionne pas mal! Il se trompe rarement maintenant. Il sait que s’il a besoin d’aide,  je répond présente à 100% (ce qui ne veut pas dire dans la seconde qui suit sa demande!) mais s’il a envie d’aide, je répond dans la mesure de mes moyens c’est-à-dire selon les besoins de P’tit Tigre et selon moi, si j’ai fini ce que je fais ou non ou encore selon mon timing.

La réelle demande de P’tit Loup

Mais que se cache-t-il derrière la demande d’aide de P’tit Loup? En réalité, il ne demande pas simplement que tu apportes sa fourchette à sa bouche. Sa demande est bien plus complexe que ça! Trop complexe pour lui et sa demande d’aide est la seule manière qu’il a trouvé pour s’exprimer.

Ton enfant est fatigué

P’tit loup a passé sa journée à l’école. Il s’est amusé me diras-tu! Moi, je te répond qu’il a eu une journée de travail comme toi! Peut-être que la maîtresse (ton boss) l’a contrarié ou que ses copains/copines (tes collègues) l’ont embêté. Peut-être que son travail (le dossier que tu devais rendre aujourd’hui) n’a pas eu le succès escompté. Ou peut-être tout simplement qu’il n’a pas réussi à trouver la motivation comme ça m’arrive tant de fois quand le réveil sonne un peu trop tôt à mon goût.
A peine est-il rentré de l’école qu’il faut penser à prendre une douche. Puis ce sera le repas et l’heure du coucher qui approche à grands pas alors qu’il n’a pas eu son quota de temps libre.
Moi, quand je rentre du boulot, je manque d’énergie. Pourtant je sais qu’il va falloir donner une douche aux enfants, préparer le dîner, mettre la table…Je suis fatiguée, c’est la fin de journée. Effectivement je n’ai pas besoin d’aide mais c’est tellement plus agréable de faire les corvées à plusieurs. Il m’arrive donc régulièrement de demander de l’aide tout simplement parce que j’en ai envie! Pourquoi j’aurais le droit de demander de l’aide par « confort » et pas lui?

Sa demande d’aide est en fait une demande de reconnaissance de sa fatigue.

Ton enfant a besoin d’exister

Il faut savoir que pour un petit d’homme de 4 ans, avoir de l’aide, c’est avoir de l’attention, c’est ne pas quitter trop rapidement le statut de bébé, c’est s’assurer que, même si P’tit Tigre est là et accapare les parents, il a bien une place au sein de la famille. P’tit Loup demandera bien plus souvent de l’aide lorsque je discute avec son papa que lorsque je discute avec lui parce que dans la deuxième situation, il est partie intégrante de la famille, il ne peut pas se sentir mis de côté puisqu’il est en interaction directe avec moi. Par contre, si je discute avec quelqu’un d’autre, il se peut qu’il se sente exclu du cercle familiale. Je ne dis pas qu’il ne faut pas avoir de discussion entre adultes, mais simplement qu’il faut garder en tête que l’enfant peut, à ce moment, se sentir en décalage complet et du coup agir de manière différente.

Sa demande d’aide est en fait une demande d’existence.

Ton enfant n’aime pas ce qu’il y a dans son assiette

La dernière explication qui est très courante chez nous, c’est que P’tit Loup n’est pas ravi de ce qu’il y a dans son assiette. Il ne demandera jamais d’aide pour finir une assiette de pâtes. Par contre, si je lui sers un gratin de chou-fleur, là, je peux parier qu’il me demandera de l’aide avant même d’avoir commencer à manger! C’est donc le moment aussi de parler de ses goûts, de l’aider à découvrir ou redécouvrir un aliment, de savoir ce qu’il a mangé à midi à l’école ou s’il se souvient de la dernière fois qu’il a mangé tel ou tel aliment ou pourquoi pas inventer une recette avec lui : « ah oui? Tu n’aimes pas le gratin de chou-fleur? Et si on ajoutait des lardons, tu crois que ce serait meilleur? Oui? Alors la prochaine fois j’en mettrai! Qu’est-ce que tu aurais voulu comme plat? Des pâtes? Mais il faut manger des légumes aussi! Quel légume aurais-tu voulu? » En ce sentant reconnu et suffisamment intégré pour qu’on lui demande des idées, l’enfant se sentira valorisé et il est fort à parier qu’il avalera quelques bouchées!

Sa demande d’aide est en fait une demande de reconnaissance de ses envies.

Faut-il aider son enfant quand il sait faire?

De manière générale, je l’aide, y compris quand il sait faire. Parce que je ne comprend pas pourquoi il ne faudrait pas l’aider! Parce que je sais bien qu’à 15 ans il mangera tout seul et aussi (et surtout?) parce que je vais perdre beaucoup moins d’énergie à lui filer un coup de main plutôt que de me battre pour qu’il fasse par lui même! D’autant plus que si je dis OK à 9 demandes, il est très probable qu’il accepte un non à la dixième demande, quand je serai vraiment bloquée.
Il y a également une chose à garder en tête : aider ne veut pas dire faire à sa place! Je l’aide à ranger sa chambre quand je le « coach » (« commence par ranger ça…ok super! Tu veux ranger quoi maintenant? ») Je l’aide à s’habiller quand je me montre simplement présente à côté de lui (« viens t’habiller dans la chambre de ton frère pendant que je le change. ») Je l’aide quand je l’encourage (« tu as su le faire la semaine dernière, tu saurais le refaire? Wahou! T’as bien progressé! »)

Pour finir, n’oublie pas d’être cohérent dans ton discours! Si tu souhaites que ton enfant soit autonome, ne brime pas ses élans d’indépendance! S’il veut se servir tout seul…laisse-le faire, tout simplement! Et tant pis si tout n’arrive pas dans l’assiette! Si on veut qu’il fasse « comme un grand » alors laissons lui l’occasion de s’entraîner, se tromper et recommencer à nouveau. « Aide-moi à faire seul », disait Maria Montessori!

Dis-moi, comment réagis-tu lorsque ton enfant demande de l’aide alors qu’il n’en a pas besoin?

Cet article a 2 commentaires

  1. Emilie

    Je sais que je radote mais encore une fois ta démarche est hyper intéressante.
    J’essaierai de m’en rappeler et d’aider mon grand à différencier envie et besoin la prochaine fois
    Je te dirai comment ça fonctionne à la maison 😉

    1. Miss Obou

      Ah oui, je serais curieuse de savoir si ton grand est réceptif à cette nuance (que bien des adultes ne connaissent pas d’ailleurs!!)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.