You are currently viewing Cuisiner avec les enfants

Cuisiner avec les enfants

Hier, j’ai découvert un super blog intitulé Cel, à table! qui regorge d’articles très intéressants concernant la cuisine avec les enfants. Je vous conseille d’ailleurs d’y faire un tour! Et ça m’a donné une idée d’article puisque je fais, moi aussi, régulièrement la cuisine avec mes loustics. Alors voici une petite anecdote qui a eu lieu il y a 2 mois de ça.

L’importance de la cuisine

Mais tout d’abord, pourquoi je cuisine avec mes enfants? Je dois vous avouer qu’au tout début c’était pour les faire taire! Et bien oui! Mon aîné était un braillard. Il voulait être dans mes bras constamment, jusqu’au jour où j’ai acheté un escabeau sécurisé et je l’ai mis dessus. Là, plus une chouinerie, juste de l’observation! C’était juste magique!

Et si maintenant il ne braille plus (ou presque!), je continue de lui proposer de faire la cuisine parce que je pense que c’est essentiel à plusieurs niveau. Tout d’abord, ça lui permet de découvrir que les plats n’arrivent pas tout prêts comme par magie sur la table. Il faut du temps et de la patience! D’autre part, à cette occasion, je lui fait découvrir de nouveaux mots, il travaille sa motricité, il apprend à respecter des consignes et à manipuler. Et qui ne sera pas fier dans quelques années, quand les oiseaux s’envoleront pour construire leur propre nid, d’avoir des enfants qui savent cuisinez autre chose que des steaks et des pâtes au beurre?

Mais certes, faire la cuisine avec des (jeunes) enfants demande un peu de temps et d’organisation!

P’tit Loup et P’tit Tigre en cuisine

Figurez-vous que l’autre jour, je faisais la cuisine avec mon P’tit Loup de 3 ans. Chose classique et courante. P’tit Loup est sur son escabeau sécurisé et il coupe, mélange, met dans la casserole…Bref, il m’aide à faire la cuisine. Et à ce moment-là, nous voyons débarquer mon P’tit Tigre de 1 an en mode commando! Il rampe comme un forcené pour venir nous voir. Il stoppe entre mes jambes et se met à chouiner.

Ben quoi? Qu’est-ce qu’il y a P’tit Tigre? Ce n’est pas l’heure de manger, d’habitude tu n’as pas sommeil à cette heure-ci, ce ne sont pas des pleurs de douleurs alors quoi? Tu veux un câlin? J’arrête ma cuisine pour le prendre dans mes bras et le résultat est immédiat : plus une seule chouinerie!

Parfait! Sauf que ça ne fait pas avancer ma cuisine tout ça! Je ne vais pas faire ma popote avec un P’tit Tigre dans les bras! Je le repose donc par terre. Il se remet immédiatement à chouiner. Et je le vois qui me regarde désespérément, puis il regarde son frère et pour finir il agrippe de toutes ses forces la première marche de l’escabeau.

OK. Le message est reçu! Je porte P’tit Tigre, je l’installe tout chancelant sur l’escabeau, il se cramponne aux barrières de sécurité et il ne dit plus rien! Il observe, il essaye d’attraper tout ce qui passe à sa portée…en un mot comme en cent, il a la banane!

Faire de la cuisine....

Maintenant, il vous faut imaginer la séance de cuisine!

P’tit Loup a conscience des risques : les couteau coupent, les casseroles chaudes brûlent, les ustensiles en verre cassent, si on renverse tout il faut tout nettoyer…  

P’tit Tigre n’a absolument pas conscience de tout ça.

P’tit Loup n’a pas conscience que P’tit Tigre n’a pas conscience des dangers! Pas plus qu’il n’a conscience que l’équilibre de P’tit Tigre est précaire (par exemple, il ne faut pas décrocher sa petite main qui s’accroche à la barrière de sécurité!)

Et c’est partie pour un atelier cuisine!

P’tit Loup coupe les champignons que son frère essaye de goûter.

P’tit Loup mélange une pâte à crêpe alors que P’tit Tigre essaye de tremper ses doigts dedans.

Je coupe (avec un grand couteau qui coupe très bien) des petits lardons en surveillant de près les mains de P’tit Tigre qui s’agitent. P’tit Tigre chope la couenne qu’il me met par terre. Puis essaye de manger les petits lardons crus. Pour l’en empêcher P’tit Loup attrape le récipient dans lequel sont stockés mes lardons et les deux tirent chacun de leur côté. J’imagine déjà, au mieux, mes lardons atterrir par terre, au pire, P’tit Tigre lâcher brutalement le récipient, être embarqué par son élan et se retrouver les quatre fers en l’air!

Je me dépêche de mettre mes lardons en sécurité dans une poêle. P’tit Tigre n’y a pas accès et P’tit Loup sait qu’il ne faut pas toucher! Me voilà rassurée! Jusqu’à ce que je vois P’tit Loup prendre le bol où il y avait les lardons quelques minutes avant ça et le mettre sur sa tête, à l’envers, comme un casque! Je lui fais remarquer que le bol est gras, qu’il ne faut pas le mettre sur sa tête…alors il le met sur la tête de P’tit Tigre!

P’tit Tigre pousse son frère pour voir ce qu’il se passe. Mais P’tit Loup veut être aux premières loges parce que « P’tit Tigre y m’empêche de voir »…heu…je te rappelle que tu fais trois têtes de plus que lui!

« Maman, P’tit Tigre y m’embête! Maman, P’tit Tigre y veut attraper le couteau! Non, P’tit Tigre, tu arrêtes de prendre les champignons! Maman, P’tit Tigre il a jeté le champignon par terre! Maman tu peux me décaler, j’arrive pas à attraper l’eau! » Oui, mai si je te décale, P’tit Tigre aussi aura accès à l’eau ou il pourra attraper le couteau, le bol ou que sais-je!

Le tout entrecoupé de quelques chouineries quand P’tit Tigre a besoin de se faire entendre!

Et bien sûr, il ne faut pas quitter des yeux P’tit Tigre dont l’équilibre est précaire, comme je le disais plus haut. C’est-à-dire que plus d’une fois il est « tombé », retenu seulement par la barrière de sécurité et/ou par ma main!

Et au milieu de tout ça, il faut couper, laver, cuire, mélanger…

Ce que je retiens

C’est sportif de faire la cuisine avec des jeunes enfants! Mais quel bonheur de partager avec eux un petit moment sympathique comme celui-là! Quel plaisir de les initier à la cuisine! Quelle joie de les voir s’intéresser à tout, curieux ou intrigués de chaque nouveauté! Et ça, à peu près tous les jours!

La publication a un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.