Les jeux de transvasement

Les jeux de transvasement

Si vous avez des enfants en bas âge, vous avez probablement remarqué un truc qui peut être assez agaçant : leur plaisir de déranger…ou de ranger au mauvaise endroit! Personnellement, je sais que si je laisse traîner mon petit panier de pinces à linge à leur portée de main, je retrouve mes pinces à linge dans toute la maison! P’tit Tigre sera passé par là et aura consciencieusement retiré chacune de mes pinces à linge. P’tit Loup, de son côté aura préféré vider la totalité du contenu de son coffre à jouet par terre. Puis, P’tit Tigre se sera appliqué à mettre mes pinces à linges dans le four-dînette de son frère pendant que celui-ci remplit son coffre à jouet de couverture, oreiller, papier bulle ou que sais-je encore. Et bien cette passionnante activité à un nom : le transvasement!

L’anecdote

Tout a commencé il y a quelques temps en arrière, P’tit Loup était âgé alors d’à peine deux ans et, en maman attentionnée, je lui avais préparé un jeu que je trouvais sympas : j’avais imprimé un coloriage et au lieu de remplir les espaces à l’aide de feutres ou de crayons, j’avais sorti différentes graines (lentille, lentille corail, riz, maïs, haricot…) et je lui proposais de donner de la vie à son coloriage en utilisant ces différentes graines et de la colle. Mon activité est complètement tombée à l’eau! Par contre, il a trouvé super de mélanger les graines, les mettre dans un pot, puis dans la main, avant de les remettre dans un autre pot, etc. Je dois vous avouer que j’étais bien déçue par cette réaction! J’espérais qu’il allait me faire une magnifique oeuvre d’art, et à la place de ça, le voilà qui me met des graines de partout en essayant de les remettre dans un pot!

C’est à partir de ce moment que je me suis questionnée sur l’utilité des jeux de transvasement!

Mais pourquoi ils transvasent?

Tout simplement parce que les jeunes enfants apprennent énormément avec ces activités de transvasement! Et apprendre…c’est le job des enfants! Ils apprennent quoi? Et bien ils travaillent leur motricité fine, leur adresse, la préhension des objets. Ils font un peu de physique aussi puisqu’ils découvrent qu’un liquide ne s’écoule pas de la même manière que du sable ou que des cubes en bois. C’est aussi l’occasion pour eux d’observer des relations de causes à effet : si je transvase mon eau dans un seau, il n’y en aura plus dans mon arrosoir par exemple. Si je ne regarde pas ce que je fais, il est fort à parier que tout ira à côté du contenant (ils en profitent pour travailler leur capacité de concentration!) et si je veux mettre le sable dans un seau plus petit que le précédent, tout ne rentrera pas! Ils préparent également leur indépendance, leur autonomie! P’tit Loup, du haut de ses 3 ans, sait maintenant vider son pot dans les toilettes des grands et aller le laver tout seul, il sait également (à peu près…c’est encore en cours d’apprentissage!) se servir un verre d’eau à l’aide d’un pot-à-eau. Le transvasement tient d’ailleurs une grande place dans la pédagogie Montessori mais jusqu’à quel âge ont-ils une attirance pour ces activités? Ils vous le diront d’eux-même! Quand ils ne seront plus intéressés, ils arrêteront de transvaser à la moindre occasion!

Quelles activités de transvasement?

Sommes-nous obligés d’investir toutes nos économies dans cette activité qui est si essentielle au développement de nos enfants? Heureusement que non! Tout est source de transvasement! Laissons donc nos enfants vider leur caisse de jouets ou de cubes en bois! Laissons-les remettre ces cubes, les pièces d’un puzzle ou des légos dans un tracteur, un four ou un camion benne et arrêtons de cloisonner les jeux : j’entend souvent des parents dire « arrête de faire ça! Tu vas tout mélanger! », « les légos ne vont pas dans la tractopelle! »

Laissons les enfants se créer des histoires parce que c’est à partir de celles-ci qu’ils se construisent! Quel mal y a-t-il à ce que des cubes ou des légos, se transforment en cailloux, balles de foin ou pâtes à cuire dans le four le temps d’un jeu? Il faut simplement prendre le temps d’accompagner nos experts de l’imagination à la fin du jeu pour qu’ils remettent tout en place, ce que j’évoquais dans cet article.

Néanmoins on peut très bien organiser des activités spécifiques : une bassine remplie d’eau, un entonnoir, un flacon, une éponge…et vos enfants seront occupés pendant toute une après midi (activité à faire en extérieur et par beau temps pour le bien-être et la sérénité des parents!), des graines de toutes sortes mélangées (ou non!), des pinces, des écumoires, des tamis, un peu de terre ou de sable…vos enfants seront ravis!

Le riz coloré

Une activité de transvasement que j’ai trouvé sympas à préparer avec mon grand : le riz coloré! J’ai trouvé l’idée sur le blog lepaysdesmerveilles que je vous conseille fortement! Il y a des tas de trucs cool à faire avec ses enfants! Voici donc la recette : du riz, du vinaigre et du colorant alimentaire.

Prenez 300g de riz, 40 ml de vinaigre et 20 gouttes de colorant. Mélanger bien pour que le vinaigre coloré imbibe toutes les graines de riz et laisser sécher au soleil. Un résultat au top pour une séance de transvasement dans le jardin!

La publication a un commentaire

  1. Bud Epolito

    Valuable information. Lucky me I found your website by chance, and I am shocked why this twist of fate did not came about earlier! I bookmarked it.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.