Mes 10 astuces pour une organisation au top (1ère partie)

Mes 10 astuces pour une organisation au top (1ère partie)

A l’arrivée de P’tit Loup, je me suis vite rendue compte qu’assurer un job de salariée, un job de maîtresse de maison, un job de jeune maman et un job de femme…Ce n’était pas chose aisée ! Il fallait jongler entre les différentes casquettes et ne pas avoir les deux pieds dans le même plat! De toute évidence, mon absence d’organisation n’allait pas pouvoir me permettre de survivre à ce tsunami qu’est l’arrivée d’un enfant. Après ça, un deuxième enfant est venu compléter le tableau, accompagné par un projet professionnel à monter de A à Z en parallèle de mon boulot.
Consciente de l’enjeu d’une bonne organisation, je suis allée fouiner sur internet pour trouver LA méthode qui allait me permettre d’être Wonder Woman! J’ai regardé je ne sais combien de vidéos, j’ai lu autant d’articles, j’ai retourné mon emploi du temps dans tout les sens et je n’arrivais pas à comprendre comment les nanas (oui, c’était en grande majorité des nanas!) faisaient pour arriver à trouver 30 min tous les jours pour faire du ménage en affirmant haut et fort que 30 minutes par jour c’est facile à trouver…alors que moi je compte les minutes tous les jours.
Elles affirment que se lever 1h plus tôt pour s’accorder du temps est primordial. ..Mais je me lève déjà à 5h30!
Et puis j’ai eu une révélation! Ces personnes ne travaillent pas dans la grande majorité des cas! Ou alors il leur faut 10 minutes pour se rendre à leur bureau quand je me tape 1h de trajet!
Mais tout n’était pas à jeter dans leurs idées et j’ai réussi à piocher ici ou là des idées pour survivre à ce rythme infernal!
Je vous propose donc de découvrir mon top 10 des astuces pour assurer un max !

Le planning de ménage

Je crois que c’est la première chose que j’ai mise en place! Mon planning de ménage! Avant je nettoyais un peu par ci, un peu par là avant de découvrir atterrée, que telle pièce n’avait pas été lavée depuis des lustres! Maintenant j’ai mon petit planning auquel je me tiens (ou tout du moins j’essaye!) J’ai tout simplement découpé ma maison en zone (chambre numéro 1, chambre numéro 2, salon…) et chaque semaine je me consacre à une zone. Je fais un roulement sur 4 semaines et en 1 mois j’ai lavé toutes les pièces de ma maison. Il y a bien sûr des éléments qui reviennent plus régulièrement, comme les sanitaires. Je rajoute à ce planning le changement de serviettes, de linges, de draps, bref tout ce qui nécessite un roulement régulier. C’est sans doute pas grand chose mais ça m’évite de m’encombrer la tête : « attend, c’était quand la dernière fois que je les ai changé? Ils ont pas l’air très sales…Mais je crois qu’ils servent déjà depuis plusieurs jours… » Bref, ça me permet d’arrêter de me poser 36 questions par jour. Je suis mon planning sans me prendre la tête!


Le lâcher prise

Cette deuxième astuce découle de la première. Si je fais un roulement sur 4 semaines ça veut dire que pendant 3 semaines mon salon ne va pas être nettoyé, de la poussière va s’accumuler et les toiles d’araignée s’installer.  Et c’est là qu’il faut être capable de prendre du recul. Je ne vis pas dans un musée, je vis dans une maison, vivante, avec des enfants en bas-âge. Il y a parfois des tâches, des traces de doigts, des jouets qui traînent…Si c’est quelque chose d’inenvisageable pour vous alors il faut revoir votre planning et faire des roulements sur 3 semaines voire 2 semaines. Personnellement, je préfère faire un roulement sur 4 semaines, ce qui me demande 1h à 2h de ménage hebdomadaire et avoir du temps à passer avec mes enfants plutôt qu’avoir un intérieur impeccable et passer 5h à mon ménage. Je peux vous dire que j’ai fait un sacré travail sur moi pour accepter ainsi la poussière chez moi! Mais j’ai trouvé la question à me poser pour avancer sur ce sujet : « quel est le meilleur souvenir que je peux donner à mes enfants? Une maison impeccable et une maman peu disponible? Ou une maman qui joue avec eux avec un arrière-plan poussiéreux? »

Routine

La routine est quelque chose qui me libère l’esprit. Je sais qu’à tel moment de la journée il se passe ça, ça et ça. Cette routine est particulièrement présente le matin et le soir. Le réveil sonne à 5h30 et le départ à l’école se fait à 7h 30 et pendant ces 2h, je sais que je vais commencer par prendre mon petit déjeuner en lisant une revue, puis je vais faire ma toilette, programmer une lessive qui tournera sur les heures creuses et je plierai un peu de linge avant d’aller réveiller les loulous. Je préparerai les sacs pendant qu’ils prendront leur petit-déjeuner. Puis ce sera le moment des toilettes, il faudra s’habiller et on pourra partir. Cette routine me permet de me mettre en mode automatique, ne pas stresser dès le matin puisque je sais ce que je vais faire. Ma tête continue à dormir tranquillement pendant que mon corps se prépare. Et le soir, c’est exactement la même chose! Après une journée bien remplie au bureau, j’aime pouvoir me mettre en mode pilote automatique, pour me libérer l’esprit et profiter à fond de mes loulous!

Les to-do list

C’est en faisant mes recherches sur une organisation au top que j’ai découvert l’existence des bullet journaux (bujo pour les intimes, pour en savoir plus, c’est par ici) et j’ai tout de suis accrochée à cette idée : un journal où on pourrait noter tout ce qu’on a à faire, exprimer sa créativité, des pages pour le développement personnel, pour les cadeaux qu’on veut offrir, des dessins magnifiques…Bref, j’étais fan! Bon, maintenant vous rentrez dans l’équation le fait que 1) je suis une vraie quiche en dessin, 2) je ne sais exprimer ma créativité qu’à travers l’écriture et 3) je n’arrive pas à trouver le temps de me poser pour le faire et vous obtenez MON bujo : un cahier de to-do list! Les choses à faire dans l’année (gros projet) qu’on peut diviser en choses à faire dans le mois (projet moyen), qu’on peut à nouveau diviser en choses à faire dans la semaine (petit projet). Et vous ajoutez à ça, le planning de ménage, la déclaration de la nounou, payer la cantine, s’assurer que le grand à tout ce qu’il lui faut pour sa sortie à la neige, acheter des nouvelles chaussures pour le petit dernier, faire les comptes…bref, mon cahier, c’est ma tête! Et tout ce qui est dans mon cahier, n’encombre plus ma tête! Et oui! Parce que c’est ça le vrai intérêt de la to-do list : se libérer l’esprit! Quand vous avez écrit que vous aurez telle chose à faire et bien vous arrêtez d’y penser! C’est magique! J’ai bien conscience que ce n’est pas LA solution! On parle de charge mentale, on est en plein dedans! Mais en attendant de suivre les mini-coaching de Charlotte Ducharme (Cool Parents Make Happy Kids) pour savoir comment diminuer cette fameuse charge mentale, je me fais des listes! D’ailleurs faut que je me botte les fesses pour m’abonner à ses mini-coaching! Ils ont vraiment l’air top! Vous connaissez?

Accepter les imprévus

Planning, routine, to-do list, on croirait que ma vie est chronométrée, organisée au millimètre près. C’est vrai qu’elle est cadrée…mais c’est pour me laisser une plus grande liberté! Dimanche dernier, selon mon planning, je devais faire le ménage à fond dans la chambre de P’tit Tigre. Mais y’avait un magnifique soleil et je n’envisageais pas de rester cloîtrée dans la maison par un temps pareil! Cette envie soudaine, ce besoin irrésistible de soleil n’était pas prévu. Et pourtant, je l’ai embrassé de tout mon cœur et je suis allée profiter du beau temps pour jardiner et pour balayer la terrasse. La chambre de P’tit Tigre attendra la semaine prochaine, je la rajouterai à ma liste hebdomadaire et croyez-moi, P’tit Tigre s’en fiche royalement! Une organisation est indispensable pour mener de front nos différents rôles, mais il ne faut pas être plus royaliste que le roi et il faut également savoir savourer l’imprévu, sauter sur l’occasion et apprécier les sorties de routes quand elles se présentent à nous!

Mais comment ne pas culpabiliser face à ces dérives? Vous le verrez dans mon second article qui sera publié en fin de semaine!

Cet article a 5 commentaires

    1. Miss Obou

      J’avoue que je craque quand je l’entend parler comme ça!

  1. Emilie

    Je suis aussi une accro de l’organisation, pas trop le choix avec mes multiples casquettes. Du coup, je vais sans doute te piquer le planning de ménage 😅 c’est le seul des conseils que je n’applique pas encore

    1. Miss Obou

      Que ferions-nous sans organisation? lol! C’est vrai que le planning ménage ça me perme d’être sûr de ne rien oublier mais ça a été un peu casse-tête au début pour savoir quelle fréquence je devais mettre pour telle ou telle chose. C’est bête mais j’étais partagée entre la peur de passer trop de temps sur mon ménage et la peur d’avoir une maison sale qui ferait fuir des visiteurs imprévus!

Répondre à Cicitrouille Annuler la réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.