You are currently viewing Déguisement de chevalier pour les nuls

Déguisement de chevalier pour les nuls

Votre bout de chou ne jure que par les véhicules? Les sacro-saints engins de chantier? Rien n’a d’intérêt si ce n’est les tracteurs? Ne paniquez pas! Cette période a une fin! Si, si! Je vous assure!
C’est ainsi que P’tit loup est passé de UN sujet d’intérêt : les véhicules; à plusieurs sujet d’intérêt : les véhicules (oui, il ne les a pas oubliés),  les pompiers, le Moyen Age et la Préhistoire !
Je vous avez déjà parlé de ce nouvel intérêt pour le Moyen Age dans cet article ou encore celui-ci. C’est à peu près à ce moment qu’il a décidé de se déguiser en chevalier pour le carnaval.
Après avoir attendu plusieurs mois pour m’assurer qu’il n’allait pas changer d’idées, et comme le carnaval approchait à grand pas, je me suis lancée dans la confection d’un déguisement de chevalier avec l’aide précieuse de ma maman. Je vous propose donc cet article pour vous faire découvrir la confection du Saint graal. ..heu non…Du déguisement !

Nous ne sommes pas des artisans de la haute couture! Nous avons donc fait au plus simple! Simple…Mais drôlement efficace!
Je vous avoue que pour plus d’aisance nous avons utilisé la machine à coudre. Néanmoins, tout aurait pu se faire à la main (mais avec une patience que je n’ai pas!)

La côte de maille

Pour la côté de maille, nous avons acheté un tissu pailleté qui fait parfaitement illusion. Pour connaître les dimensions dont nous avions besoin, j’ai tout simplement pris un tee-shirt qui va bien à P’tit loup.


La première étape est de découper un grand rectangle dans ce tissus. La largeur de ce rectangle sera équivalente celle du tee-shirt qui vous sert de modèle. Pour la longueur, c’est un peu comme vous le sentez! J’ai demandé à P’tit loup de venir et j’ai mesuré la distance entre ses épaules et le milieu de ses cuisses (mais vous pouvez le faire plus court ou plus long selon votre goût! ). Il vous faut donc découper un rectangle de la largeur du tee-shirt et du double de la longueur souhaitée soit 34cm par 110cm dans notre cas.


La deuxième étape consiste à plier ce rectangle en deux dans la largeur. Puis de coudre les bords entre eux dans la longueur en pensant à bien laisser un espace non cousu en haut de la côte de maille (du côté de la pliure) pour y insérer les manches (mesurer sur le tee-shirt modèle pour connaître la largeur des manches, 15cm dans notre cas)


L’étape suivante consiste à découper un rectangle de 2 cm par 22cm au niveau de la pliure pour former l’encolure. Selon le tissus choisi il peut être intéressant de renforcer cette découpe par un papier collant.


Enfin, la dernière étape est de coudre les manches. Pour cela, j’ai également utilisé un tee-shirt de P’tit loup : j’ai reporté la forme des manches sur une feuille de papier blanc, que j’ai ensuite découpée selon mon tracé avant de m’en servir comme patron sur mon tissu pailleté plié en deux. Il suffit ensuite de découper le tissus et enfin coudre dans la longueur pour fermer la manche.
Procéder de même pour la deuxième manche.
Pour finir, il faut coudre les manches au reste de la côte de maille.

La tunique

Tunique

En ce qui concerne la tunique, là aussi, nous sommes allés au plus simple. Nous avions un tissu écru en réserve et une croix est ce qu’il y a de plus simple à coudre. Nous avons donc opté pour une tunique de templier. Il vous suffit donc de découper un rectangle de la largeur du fameux tee-shirt modèle et du double de la longueur épaule – milieu de cuisse de votre apprenti chevalier. Plier le rectangle et couper une ouverture de 22cm par 2cm au niveau de la pliure et le tour est joué!
Pour la croix, j’ai choisi un modèle sur le net, je l’ai imprimé avant de le découper. J’ai reporté ce patron sur un bout de tissus rouge que j’ai découpé avant de coudre sur la tunique.

Ceinture, épée et pantalon

épée

La ceinture, l’épée et le pantalon sont des éléments que nous avions dans nos tiroirs : une vieille ceinture de ma maman (nous avons juste rajouté un trou pour qu’elle soit à la taille de P’tit loup), un pantalon marron tout ce qu’il y a de plus classique et une épée en bois donnée par le voisin qui a fait du rangement dans les tiroirs de ses filles devenues grandes il y a quelques temps.

Le casque

casque

Passons maintenant au casque. Je suis partie d’une grande feuille de canson. J’ai mesuré le tour de tête de P’tit Loup (58cm) et la distance entre le haut de sa tête et ses épaules (23cm).

La première étape a donc consisté à découper un rectangle de 58cm par 23cm et à scotcher les deux extrémités pour former un tube à mettre sur la tête du chevalier. J’ai ensuite découpé un rectangle de 14cm par 9cm à 8,5cm du haut du casque, ce sera la « fenêtre » pour le visage.

Dans du carton un peu plus épais, j’ai découpé un cercle de 17cm de diamètre que j’ai scotché sur le haut du tube pour fermer le casque.

Deuxième étape : la visière. Toujours dans du carton un peu plus épais, j’ai découpé la forme ci-dessous, que j’ai ensuite fixée sur le casque à l’aide d’attaches parisiennes.

Dernière et ultime étape : un coup de peinture en bombe…et le tour est joué!

Le bouclier

bouclier

Dernier accessoire : le bouclier. Pour commencer, j’ai découpé une forme de blason dans du carton épais (39cm par 30cm). J’envisageais de le peindre en blanc, mais nous avons été pris par le temps : il me restais deux jours (pendant lesquels je travaillais) pour finir le déguisement et pas de peinture blanche dans ma réserve. J’ai donc doublé le carton avec un morceau de plastique épais (genre lino pour le sol) que j’avais en stock et dans lequel j’ai découpé la forme du blason.

J’ai ensuite taillé deux lanières de 5cm par 24cm dans un vieux pantalon. Pour fixer ces lanières au dos du bouclier, j’ai découpé deux fentes de 5cm de largeur à 9cm du haut du bouclier et à 4,5cm de chacun des bords du bouclier. Il m’a suffit ensuite de passer les lanières dans les fentes et de les fixer à l’aide de scotch.

J’ai ensuite assembler la partie en carton avec les lanières et la partie en plastique épais avec du scotch double face…ça n’a pas suffit, j’ai donc rajouté de la colle extra-forte…ça montrait encore quelques signes de faiblesse, j’ai donc fignoler avec du scotch!

Pour finir, j’ai tout simplement coller la croix que j’avais imprimée pour me servir de patron pour la tunique…et voilà un bouclier aux couleurs de la tunique!

Oyez, oyez bonnes gens, Messire P’tit Loup est paré!

déguisement chevalier

Et vous? Quel sera votre déguisement pour ce carnaval?

Cet article a 8 commentaires

  1. Cicitrouille

    il est super réussi !! Tu voudrais bien faire les déguisements pour mes futurs enfants ? ;P

    1. Miss Obou

      Merci! Alors…pour tes futurs enfants…ça dépend quel déguisement! lol!

  2. Adélaïde

    C’est tellement astucieux ! Ça paraît tellement simple à faire quand tu expliques comme ça pourtant le résultat est époustouflant !

    1. Miss Obou

      Merci! C’est vrai que c’est simple à faire! Heureusement qu’il ne m’a pas demandé un déguisement de truc complètement fou!

  3. Alexandre

    J’adore ! Franchement j’aurais adoré avoir un déguisement pareil quand j’étais petit ! Moi qui adorait (et qui adore toujours) l’univers Médiéval 🙂
    Avec ce costume, il est prêt à aller au Puy du fou ! 😀

    1. Miss Obou

      Contente que ça te plaise! Ecoute, si tu changes quelques mesures, tu peux te faire ton déguisement! Le Puy du fou…c’est pas prévu pour tout de suite!

  4. Primvert

    Mon Dieu, tu m’as laissé bouche bée ! J’adore !! C’est une superbe idée de déguisement, et jouer le jeu à fond jusqu’à penser à la cote de maille est vraiment magnifique. En plus j’imagine que le confectionner avec ta mère, pour P’tit Loup est une belle activité en famille et un beau symbole ! ♥

    1. Miss Obou

      Oh merci beaucoup! ça me fait chaud au cœur! C’est sur que faire le déguisement en famille rajoute une petite touche super agréable!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.