Il faut avoir de l’ambition

Il faut avoir de l’ambition

Dans la vie, je crois qu’il faut avoir un minimum d’ambition, et ce, dès le plus jeune âge. Un bébé qui n’aurait pas d’ambition, ne lâcherait pas le quatre pattes pour se mettre debout! Sans ambition, on fait du surplace. Alors si on n’a aucun rêve, aucun projet, que nous sommes parfaitement heureux ou que nous n’avons pas comme ambition d’être heureux…alors soit, l’ambition n’est pas utile. Mais si on espère un tant soit peu avoir un impact sur notre vie, quel que soit le domaine (professionnel ou personnel) alors il faut avoir de l’ambition pour avancer.

Comme expliqué dans un précédent article (ici), mon rythme de vie comme il est à l’heure actuelle ne me convient pas et j’ai l’ambition de le changer pour être plus en accord avec mes désirs. Je n’ai pas l’ambition de décrocher la lune, seulement passer moins de temps dans les transports, être plus souvent auprès de mes enfants pour les voir grandir et découvrir ce qui les entoure.

Alors j’ai un rêve : prendre une année sabbatique pour pouvoir tester l’instruction en famille. Etre 10 mois (oui, j’ai appris que quand on parle « d’année sabbatique » il s’agit en fait du période maximale de 10 mois!) avec mes loulous pour faire une vraies belle grande pause dans nos vies.

L’ambition d’une année sabbatique

Mais je suis lucide! Je sais parfaitement que je ne peux pas partir sur un coup de tête! Monter un projet d’année sabbatique, même si ce projet consiste à faire une belle pause, nécessite un minimum de préparation, à commencer par la préparation financière! Comment financer une année sabbatique? Certes, nous ne partirions pas tous les jours en voyage, il n’y aurait plus de nounou ou de centre aéré à payer, pas d’abonnement aux transports en commun, peu d’essence…mais il reste inévitablement les factures d’eau, d’électricité, le crédit de la maison, l’entretien des voitures, les assurances…et tout cela ne peut pas être payé avec le seul salaire de Namoureux, nous avons pu le vérifier lors de mes congés parentaux qui ont vidé ma tirelire de ses quelques économies.

L’ambition de gagner de l’argent depuis la maison

Si je veux réaliser mon rêve d’année sabbatique sans pour autant faire une croix sur l’entrée d’un salaire, il me faut trouver un autre travail, une autre source de revenu. C’est en cherchant sur le net des idées de travail à la maison que j’ai découvert le métier de rédacteur web. Un métier qui me semble intéressant, en accord avec mon amour pour les mots et mon souhait de travailler de chez moi, comme je veux, quand je veux. Le revers de la médaille, c’est qu’il faudra être mon propre patron avec les obligations administratives et fiscales qui en découlent et qui me sont complètement obscures! Lors de mes recherches, j’ai découvert le site de Lucie Rondelet. Un site formidable qui donne un tas de conseils super intéressant et qui propose une formation qui fait bien envie. Le seul hic : la formation coûte chère. Pas pour ce qu’elle est! Je ne doute pas un seul instant qu’elle vaille ce prix…mais je n’ai pas cet argent! Et puis, comment être sûr que je suis faite pour ce métier? Tenter quelque chose pour savoir si ça marche…OK. Investir une grosse somme d’argent (en tout cas pour moi) pour le savoir, là, je stoppe! Ce serait comme faire de la slackline pour la première fois au dessus du grand canyon sans assurance! Alors j’ai voulu commencer plus petit.

L’ambition du blog

Et c’est ainsi que je me retrouve là, devant mon ordi, à créer un blog qui deviendra, je l’espère, professionnel. J’ai l’ambition que ce blog soit monétisé un jour pour me permettre de mettre un peu de sous de côté pour réaliser mon rêve d’année sabbatique. Monétisé de quelle manière? Je ne sais pas encore! Peut-être en proposant un livre que je suis en train d’écrire, peut-être en proposant des fiches d’activités pour des loustics, peut-être autre chose que je découvrirai par la suite. Je n’ai pas l’ambition de faire fortune avec ce blog, simplement de vivre sans avoir peur des fin de mois. En attendant, je découvre les joies d’écrire un blog et de me créer une communauté. Et comme j’ai l’ambition d’aller un peu plus loin que ça, je me suis inscrite à une formation pour créer un site web. Cette formation est proposée par l’Ecole Française et dure 4 semaines. Quand je l’aurai fini, je basculerai ce blog, vers mon site…ne vous étonnez donc pas s’il y a quelques bugs! Je débute! Je ferai bien sûr tout mon possible pour rester en contact avec vous et que mes abonnés me suivent!

L’ambition d’une vie

Il y a quelques années, mon ambition de vie était de donner naissance à mes loulous. Aujourd’hui, mon ambition de vie est de leur offrir le meilleur et de leur faire découvrir qu’ils peuvent s’instruire en restant à la maison. Qui sait? Peut-être que mon ambition (et mon travail, bien sûr! L’ambition ne fait pas tout!) permettra à ce blog de générer suffisamment d’argent pour passer du projet « année sabbatique » au projet « travail à la maison et instruction en famille à volonté »!

Et vous? Quelle est votre ambition de vie?

Cet article a 3 commentaires

  1. There are some attention-grabbing time limits on this article but I don’t know if I see all of them center to heart. There may be some validity but I will take maintain opinion till I look into it further. Good article , thanks and we would like more! Added to FeedBurner as effectively

  2. Lagarde

    Coucou Obou,
    Cela fait bien longtemps que je ne suis pas venue commenter sur le site Eklablog.
    Mais je continue à venir te lire ainsi que quelques autres que j’aime bien. .
    Je suis admirative sur ton implication dans la gestion de ton temps et celui de ta famille.
    Je te souhaite de mener à bien ton projet de blog rémunéré.
    N’hésite pas à consulter les blogs de free-lance qui se débrouillent très bien
    et en tirent suffisamment de bénéfices pour en vivre.
    Passe une bonne fin de semaine avec tes p’tits « fauves » qui ont de la chance
    d’avoir une maman très impliquée dans leur éducation telle que toi.
    A bientôt
    Bises

    1. Miss Obou

      Merci! Ton commentaire me fait très plaisir!
      C’est en regardant tout ces blogueurs professionnels que l’idée met venue de tenter ma chance!
      Alors je croise les doigts et je travaille fort pour atteindre mon rêve!

Laisser un commentaire