Faites 3 vœux!

Faites 3 vœux!

Et bien oui! Une nouvelle année est synonyme de vœux, non?

Nous sommes tous d’accord, certains ne font pas de vœux, certains ne reconnaissent pas une nouvelle année comme un nouveau départ, certains ne voient pas la différence entre le 31 décembre et le 1er janvier…et je peux les comprendre! Effectivement! Qu’est-ce qui différencie ces deux jours? Rien! Si ce n’est l’espoir d’un jour meilleur!

Mais pourquoi ne pas espérer un jour meilleur…tous les jours? Je me pose souvent la question! C’est pourquoi, je fais souvent des vœux! Mais ceux de la nouvelle année, je ne les manquerais pour rien au monde!

Aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours aimé rêver, faire des vœux, avoir de l’espoir (même complètement fou!) et croire en un bonheur à construire chaque jour un peu plus!

Alors malgré l’absence de baguette magique que je déplorais déjà dans un précédent article, je souhaite aujourd’hui faire trois vœux!

La santé

Quel est le bien le plus précieux que nous puissions avoir? La santé! Pour nous et ceux qui nous sont chers. C’est quand on perd ce don qu’on se rend compte à quel point nous étions chanceux. Alors pour 2021, je souhaite que mon mari, mes enfants, mes parents, mes frères et sœurs, mes beaux-frères et mes belles-sœurs, ainsi que le reste de ma famille, mes amis et mes collègues, la bibliothécaire, la famille boulanger et tous ceux que je croise de près ou de loin gardent la santé. Que tout ceux qui font ma vie telle qu’elle est aujourd’hui continue à avancer dans leur vie en pleine forme! Que les virus et les accidents les épargnent.

La sauvegarde de l’IEF

Mon deuxième vœux va bien entendu tout droit à l’instruction en famille. Que cette liberté nous soit conservée dans sa totalité. Que les politiques, mais aussi tout à chacun se rendent compte de la puissance de ce mode d’instruction, qu’ils arrêtent de craindre ceux qui ne pensent pas ou ne vivent pas comme eux. Que, malgré l’indiscutable utilité de l’école dans certaines situations, l’IEF soit reconnue indispensable pour certains enfants, voire vitale!

Mon nouveau projet professionnel

Mon troisième et dernier vœux revient à ce blog. J’aimerais qu’il prenne son envol, qu’il soit suivi mais surtout apprécié! Qu’il soit commenté et partagé! J’aimerais le voir grandir comme un enfant qui s’épanouit. J’ai eu droit, dans mon emploi « régulier » à une promotion…que j’ai acceptée bien sûr. Mais ce nouveau poste me prend bien plus de temps que prévu. J’espère que ce n’est qu’une passade, que je vais réussir à trouver une organisation qui me permettra de venir toujours alimenter ce blog pour partager mes petites aventures de maman bricoleuse, maman maîtresse, parent zen et que sais-je encore!

Et vous? Quels sont vos trois vœux?

Cet article a 2 commentaires

  1. Haule Christine

    Je te souhaite très sincèrement que tes voeux se réalisent. Personnellement j’ai du mal avec l’année civile, mon mari était dans l’éducation nationale et nous vivions plus sur l’année scolaire alors pour moi le début de l’année reste en septembre et c’est souvent à ce moment que je repars à zéro et que je fais des projets. Mes voeux pour cette année sont que la vie reprenne un chemin normal, que nous retrouvions une liberté totale, que je puisse serrer mes petits enfants contre moi et refaire mes valises pour un petit voyage. Biz

    1. Miss Obou

      J’avoue que moi aussi, pendant très longtemps, l’année scolaire avait ma préférence et je prenais mes bonnes résolutions en septembre avec un nouvel agenda, un nouveau cahier…bref un nouveau départ! ça ne fait que 2-3 ans que je me suis éloignée de cette pratique. Et encore! Pas totalement puisque je continue à prendre des « bonnes résolutions » en septembre!
      Voyager…oui, ça fait envie! Moi, je rêve de partir au Canada!

Laisser un commentaire