Donner la bonne consigne (2/2)

Donner la bonne consigne (2/2)

P’tit Loup joue tranquillement dehors pendant que je fais un peu de rangement et de ménage dans la maison. Je passe devant sa chambre et là, l’infarctus n’est pas loin! Un désordre sans nom est avachi dans son antre! Des livres, des petites voitures et des vêtements se battent pour savoir qui régnera en maître sur le sol. Un peu plus loin, le pouf a pris du grade et trône sur le lit, adulé par une panoplie hétéroclite d’animaux en plastique. Les peluches, dispersées un peu partout sur le territoire, veillent au bon déroulement de ce désordre.

J’appelle P’tit Loup : « P’tit Loup! Viens ranger ta chambre! » « J’arrive tout de suite » me crie l’intéressé. Et tandis que je retourne à mes occupations premières, je vois P’tit Loup arriver en trombe dans sa chambre. Dix minutes plus tard, je le vois repartir jouer. Je passe devant sa chambre et tout est rangé, nickel!

Et là, je me réveille! Ce n’était qu’un rêve! Un doux rêve! Le désordre est bien là, mais la réalité s’arrête à ce point. Si j’appelle P’tit Loup pour qu’il vienne ranger, il me répondra plutôt « tu ne vois pas que je joue tranquillement? » Peut-être qu’avec un peu de chance, si un orage éclate à ce moment-là qui pousse P’tit Loup à stopper ses activités extérieures, alors il rentrera, ira dans sa chambre, prendra la première voiture pour la ranger…et créera 1 000 histoires avec celle-ci avant même d’avoir fait le moindre geste pour la ranger! Je n’habite pas le pays des Bisounours!

Alors on fait quoi?

On range pour lui? On laisse le bazar en place? Aucune de ces solutions ne me convient! Alors après avoir testé différentes choses je vous indique ce qui fonctionne le mieux (tout du moins avec P’tit Loup!)

Le bon timing

Il faut tout d’abord trouver le bon moment pour lui faire notre demande. S’il est en plein jeu, vous pourrez mettre toutes les formes que vous voulez pour qu’il vous écoute…il refusera de faire ce que vous lui demandez parce qu’il est occupé à (au choix, rayez les mentions inutiles) faire de la peinture, ramener les balles de foin avec son tracteur, construire un chantier ou faire un truc (je l’aime bien celle-là : « maman tu vois pas que je fais un truc? ») ça ne veut pas dire qu’on revient le voir dans 3h, hein! On ne va pas non plus poireauter indéfiniment! On va simplement lui donner quelques minutes pour finir ce qu’il est en train de faire. On n’est pas à quelques minutes près, et lui, il se sent respecté : « ok, on fini la peinture et après on va ranger ta chambre », « et bien ramènes donc les balles de foin dans la grange et après on range ta chambre », « c’est l’heure de la pause déjeuner sur le chantier, on peux aller ranger ta chambre », etc.

Après tout, on est pareil! Imaginez-vous en train d’écrire un mail, de lire un article dans votre revue préférée ou d’écouter les info à la radio et que quelqu’un vienne vous voir pour vous dire de tout arrêter et d’aller faire autre chose (que vous n’avez pas envie de faire en plus!)

On collabore

Remarquez que j’ai utilisé le « on » dans mes phrases. On va essayer de collaborer ensemble. P’tit Loup a une tâche à faire mais on va essayer de faire ça ensemble. C’est lui qui a mis le bazar, c’est sa chambre…mais il a 3 ans et demi et pour lui, ranger sa chambre tout seul est juste inconcevable. C’est une tâche herculéenne. Il ne sait pas par quoi commencer. Et puis tout simplement posez-lui la question : elle est rangée là, ta chambre? Il vous répondra « ben oui! » Il n’a pas la même notion de rangement que nous! Pour lui, des petites voitures qui traînent partout par terre, c’est normal parce qu’il y a une route qui passe justement ici. Vous ne la voyez pas? Et il faut bien des peluches à côté pour faire la circulation! Et si on veut aller jusqu’au lit, il suffit de mettre un pied là, et un autre là…et il vous démontre par A+B qu’il n’y a aucun problème de rangement dans sa chambre…donc on va collaborer pour que la chambre soit rangée un minimum selon notre point de vue de maman/papa et ça évitera qu’on arrive les bras chargés de vêtements à ranger dans le placard sans faire de bruit parce qu’il a enfin réussi à s’endormir et qu’on ne marche sur une voiture, qu’on s’explose le pied, qu’on lance une série de jurons digne du Capitaine Haddock et qu’on réveille notre grand bonhomme!

Il a besoin d’être coaché

La consigne « on range ta chambre » est tout simplement incompréhensible pour un bout de chou de 3 ans. La consigne est trop vague et comme je le disais précédemment, elle n’est pas assez objective. Personnellement, je préfère des consignes beaucoup plus simples (et l’expérience m’a montré que c’était plus efficace!) : tu mets tous tes livres sur l’étagère à livre, pendant que je mets tes peluches dans le carton à peluches. Tu préfères mettre tes petites voitures dans le garage ou embarquer tes animaux en plastique dans la ferme (donner le choix à l’enfant, c’est aussi une bonne astuce pour le faire coopérer!)

Laissons lui une part de responsabilité

Il est chargé de ranger les livres sur l’étagère? Très bien! Arrêtons-nous à cette consigne simple et efficace! Si nous rajoutons comme consigne : on range les livres du plus grand au plus petit (oui, je sais, je suis un peu maniaque, mais c’est joli des livres rangés par ordre décroissant, non?), les livres qui parlent d’animaux sont là, les documentaires doivent aller là et les imagiers sont ici…il sera tout simplement perdu! Lâchons du lest! Les livres ne sont plus par terre où ils pourraient être abîmés, ils sont sur une étagère les uns à côté des autres…ça suffira!

Il est chargé de ranger ses lego et il veut le faire avec sa tractopelle? Vous vous dites que ça irait 10 fois plus vite s’il ne jouait pas avec sa tractopelle? Et alors? Quelle importance? On veut que les lego soient rangés! Peu importe que cela prenne 2 minutes ou 10 minutes! Le principal c’est qu’ils arrivent tous dans la boite (d’où l’importance de lui demander de ranger quand on a du temps devant nous!)

Laissons-le vivre!

C’est hyper chiant de devoir toujours faire attention à là où on met le pied pour savoir s’il n’y a pas une voiture ou un lego de planqué. Mais c’est hyper chiant de devoir toujours réclamer un peu de rangement. Alors par ici, on a instauré deux règles : on ne vit pas dans un musée (donc on accepte un peu de bazar!) et quand un jeu est terminé on le range. Cette dernière règle n’est pas toujours facile à respecter : P’tit Loup sort une petite voiture…elle tombe en panne donc il va chercher de quoi la réparer…pour la réparer il l’emmène dans un garage…où il y a un tracteur…qui est lui aussi cassé…qui est ensuite réparé et qui va chercher des balles de foin…et au fil du jeu, il en oublie qu’il y avait une petite voiture au début, mais ce n’est pas pour autant qu’il a fini de jouer avec! Alors, pour palier à ces débordements intempestifs, quand je le sens réceptif, calme (qu’on n’est pas dans le speed d’une fin de (mauvaise) journée par exemple!) avant d’aller au lit, ou d’aller prendre une douche, je lui dis de choisir 10 choses qui traînent dans la salle de vie pour aller les ranger. On révise les chiffre tout en rangeant un peu! Et le tour est joué!

En résumé

  • Acceptons de ne pas être obéit à la seconde près! L’enfant a le droit de vouloir finir ce qu’il est en train de faire avant d’accomplir la tâche qu’on lui demande (Attention : ceci n’est pas vrai quand il s’agit des consignes de sécurité, comme je le mentionnais dans mon article précédent).
  • Faisons les choses ensembles pour lui montrer comment faire et pour qu’il ne se sente pas seul face à l’énormité de la tâche
  • Donnons lui des consignes simples et précises
  • Acceptons qu’il ne fasse pas de la même manière que nous
  • Revoyons notre seuil de tolérance pour telle ou telle chose

Cet article a 5 commentaires

  1. Latmospherique

    Tout à fait !
    C’est ce que j’essaye d’expliquer à mes parents hier. Mais bon ça n’a pas fonctionné !
    L’emploi cerveau de l’enfant n’est pas fait comme le nôtre et pas encore programme non plus.
    J’aime bien le « on » et l’idee de le laisser faire à sa sauce.
    J’ai lâcher prise sur l’esthetique de la Chambre de mon fils, le tout est comme toi que cela soit rangé !

    Beau dimanche !

Laisser un commentaire