J’ai le droit d’être malade!

J’ai le droit d’être malade!

Parfaitement! Je réclame le droit d’être malade! Je suis un être humain et, comme tout être humain, il m’arrive de tomber malade! D’ailleurs j’aurais beau être un robot, il m’arriverait également de tomber en rade! L’être infaillible n’existe pas!

Quand les microbes vous assiègent

Vendredi matin, je vous avoue que j’étais un peu au radar. P’tit Loup avait été bien malade les deux précédents jours. Il commençait tout juste à s’en remettre et moi, je me demandais sérieusement si je n’avais pas chopé ses microbes. Mais nous étions vendredi! Pas mercredi, pas samedi ou dimanche…non! C’était vendredi! Il fallait donc aller bosser! Le matin, j’étais bien! Opérationnelle! Fatiguée, certes! Mais pas plus que d’habitude et mes craintes d’avoir été contaminée par P’tit Loup s’éloignaient. Après un magnifique acte manqué (j’ai oublié mon ordi professionnel à la maison!) j’arrive au bureau, je fais mon job, je déjeune. Bref, la routine! C’est en tout début d’après midi que la situation s’est détériorée! Je sentais que mon déjeuner ne passait pas très bien. Tant pis! J’ai des clients à recevoir, il faut faire bonne figure! Je reçois ceux-ci, je fais mon beau discours et là, la terre se met à tourner autour de moi. Oui, je sais, la terre tourne et c’est normal! Sauf que là, elle tournait un peu trop vite à mon goût! Ça tanguait sérieusement! Plus moyen de faire autrement que m’assoir par terre et attendre que ça passe. J’appelle une collègue à la rescousse pour qu’elle me remplace auprès de mes clients qui étaient quelque peu interloqués!

Je suis désolée, je suis malade!

La honte devant les clients! Je m’excusais platement de ce désagrément et j’avais l’impression d’entendre des voix me dire : « Comment ça une petite baisse de tension? Non, mais faut rester chez soi quand on est malade! » Oui, sauf que quand vous dites à votre employeur : « je ne me sens pas bien, je reste chez moi ». Il attend votre arrêt de travail dûment signé par votre médecin dans les 48h! Je suis une habituée des chutes de tensions. Je ne vais pas aller chez le docteur pour ça! Je l’entend d’ici : malaise vagal! Tout comme je n’irais pas chez le médecin pour un simple mal de tête ou de ventre. Alors il faut être opérationnel! Il faut être à son bureau et assurer la ligne de production de votre poste! Pas de baisse de régime sans justificatif!

Tu n’as qu’à te soigner!

« Et bien tu prends un cachet et on n’en parle plus! »

Ai-je le droit de ne pas avoir envie de me bourrer de médicament au moindre petit bobo? Ai-je le droit d’avoir juste envie de m’enfouir sous ma couette pour étouffer un mal de tête? Ai-je le droit de me soigner à coup de bouillote toute chaude pour faire passer un mal de ventre? Ah non! Pardon! Je suis salariée! Il faut être au bureau. Il faut être productive! « Ingurgite donc des médicaments pour justifier ton salaire! Tu n’es pas payée à ne rien faire, que diantre! »

Et bien moi, je vous l’avoue, je rêve du jour où je ne serai plus salariée. Je rêve du jour où je pourrai vivre de ce blog, de mes écrits. Parce qu’à ce moment-là, entre deux journées surchargées de travail, j’aurai le droit de m’octroyer du repos parce que je ne suis pas en forme. Je n’aurai de compte à rendre qu’à moi-même et je m’autoriserai à être malade!

Mais le plus important : quand je pourrai bosser chez moi, à mon rythme et que je pourrai instruire mes enfants à domicile, alors, eux aussi auront le droit d’être malade! Parce qu’entre les enfants qui n’osent pas dire qu’ils ne sont pas au top de leur forme et les parents qui sont prisonnier de leur emploi, les enfants aussi n’ont pas le droit d’être malade!

Et vous? Ça se passe comment quand vous êtes malade? Quand votre bambin est malade?

Cet article a 2 commentaires

  1. Haule Christine

    J’ai eu l’immense chance d’être maman au foyer et j’avais donc le droit d’être malade, c’est drôle mais je crois ne l’avoir jamais été peut-être parce que je n’avais pas de stress ou beaucoup de chance. Par contre lorsque mes enfants étaient petits si eux étaient malades pas de soucis pour moi je disais « au dodo et on voit ça demain !! ». Biz

    1. Miss Obou

      J’avoue que je suis également rarement malade. Mais là, j’ai vraiment regretté de devoir aller au bureau pour travailler! J’aurais aimé pouvoir reporter tout ce que j’avais à faire au lendemain ou surlendemain!

Laisser un commentaire