Vers un Noël plus vert

Vers un Noël plus vert

Voilà! Le Père Noël est passé! JOYEUX NOËL A TOUTES ET A TOUS! Avez-vous été gâtés? Et vos loulous aussi je suppose? Que vous inspire ce moment? De la joie? De l’amour? De l’émerveillement? Des souvenirs? De la nostalgie? Moi, ce sont tous ces sentiments qui s’entremêlent mais vient s’ajouter une autre émotion : le questionnement.

Pourquoi une telle abondance de cadeaux, de jouets, de nourriture? Est-ce nécessaire? Vers quoi tendre pour diminuer notre impact environnemental au moment de Noël sans passer d’un extrême à l’autre (j’ai toujours pensé que, quelque soit l’extrême, cette situation est néfaste). Voici quelques idées mises en place par ici pour des festivités plus responsables!

Le calendrier de l’Avent

J’avoue, je n’ai pas encore réussi à passer au calendrier de l’Avent zéro déchet. J’en ai vu certains qui proposent une activité à mettre en place chaque jour de décembre jusqu’à Noël mais avec le rythme de vie que j’ai, ce n’est pas évident de trouver du temps pour une activité entre le boulot, la cuisine et le coucher des loulous.

A l’inverse, cette année, mon homme à craquer pour un calendrier de l’Avent bien commercial. Non pas avec des petits jouets mais avec des chocolats (ça fera toujours ça de moins qui trainent dans la maison!) Mais je vous avoue que je ne suis pas fan. Un chocolat tout les soirs (il ne faut pas oublier que le chocolat ne se cultive pas dans la campagne de la métropole française!), un emballage plastique autour du chocolat, plus l’énorme calendrier lui-même en plastique. Vraiment pas top!

Ce que je préfère encore c’est une petite carte en carton, avec des fenêtres à ouvrir et tous les jours, une petite image à découvrir. Simple, efficace, et avec seulement du carton!

Le sapin de Noël

Là aussi, je ne suis pas au point! Je n’ai pas encore réussi à passer au sapin artificiel, en bois, en mousse, en n’importe quelle matière. Je ne suis pas encore une pro du zéro-déchet et de l’écologie, je ne vous mens pas! Par contre, j’ai cherché un sapin à louer. Il s’agit d’un sapin en pot, qui nous est livré début décembre. On en prend bien soin durant 1 mois puis on le retourne à la pépinière qui nous l’a fourni. Le problème c’est que ce que j’ai trouvé c’est un sapin deux fois plus petit que ce que je prend d’habitude (environ 60-80cm le sapin) pour un prix 3 fois plus élevé (60-70€). Là, je vous avoue que mon porte-monnaie n’a pas suivi! Je suis donc toujours avec mon sapin naturel qui sera jeté d’ici quelques jours/semaines…pas top!

Le papier cadeau

Ça, c’est la grande nouveauté de l’année! Durant le Noël précédent, j’avais testé les furoshikis, ces bouts de tissus qui servent à emballer les cadeaux. Je les avais utilisés pour deux personnes et celles-ci avaient été ravies non seulement du cadeau mais également du contenant! Cette année, j’innove en utilisant des papiers cadeaux ensemencés que j’ai trouvé ici. L’idée est simple : des graines de fleurs sont mises dans le papier qui est lui-même biodégradable. Une fois le cadeau déballé, le papier est mis en terre, arrosé et vous avez de magnifiques fleurs qui poussent. En plus le papier est chouette : tout vert avec des petites étoiles! Je n’ai pas encore vu les personnes qui vont bénéficier de ce cadeau, donc je ne sais pas encore si ça plait ou pas. Mais je pense que ça fera son petit effet. Un petit geste pour diminuer la quantité de déchets à la fin des festivités!

La liste de souhait

Assez des cadeaux en double voire triple exemplaire? Vous en avez marre qu’on vous offre un roman à l’eau de rose alors que vous ne jurez que par les thrillers? Une seule solution : la liste de souhaits! Et oui! Il n’y a pas que les enfants qui ont le droit de faire leur liste au Père Noël, les adules aussi! Chaque année, je la fais sur le site mesenvies. Un site très simple à utiliser. Vous vous créez une liste, vous la personnalisez (en-tête, couleur, etc.) puis vous avez juste à rentrer vos souhaits. Moi, pour encore plus de facilité, j’ai installé un plug-in sur mon ordi et quand je suis sur un site internet avec un produit qui me plait, je n’ai qu’à appuyer sur un bouton et hop! Voilà le produit qui se retrouve dans ma liste de souhaits! J’en suis tellement fan, que j’utilise cette liste toute l’année : plutôt que de me jeter sur le premier truc qui me fait envie, je l’ajoute à ma liste et j’attend sagement mon anniversaire ou Noël pour l’avoir!

Des cadeaux, des cadeaux, encore des cadeaux!

Nos enfants croulent sous les cadeaux! Tout le monde est d’accord et pourtant on ne va pas empêcher la famille ou les amis de leur en offrir! Du coup, moi, dans la liste des loulous, je précise ce qui me plait! Des jouets en bois (le top) ou alors en plastique recyclé comme ici (pas mal aussi, et j’adore le design en plus!). Je boycotte certains sites internet qui ne jure que par la société de consommation et je favorise les petits sites d’artisans. Je privilégie les jeux utiles, qui dureront dans le temps plutôt que ceux qui seront oubliés au fond du placard. Dans certaines situations, je privilégie les objets de secondes mains. Je fais attention, parce que toutes les personnes ne sont pas encore ouvertes à cette pratique et l’idée n’est pas de « forcer » un comportement écologique mais plutôt d’amener à une réflexion et de montrer que, oui, le seconde main peut être super! Et cette année, petite nouveauté : j’ai expressément demandé des cadeaux « expériences »! Pour le grand de 4 ans nous avons demandé de l’argent pour des cours de skis, des spectacles, des sorties accrobranches, des entrées dans un musée…et pour le petit de 20 mois, j’ai également demandé des places pour des spectacles (certaines salles proposent des spectacles dès 12 mois!) ou des entrées pour un parc de jeux indoor! Bref, j’ai essayé de faire passer le message qu’il y a assez de jouets dans la maison. Certaines personnes ont été réceptives, d’autre non!

Comme le dit si bien Aline Gubri, experte en développement durable, il faut mieux avancer doucement mais surement dans sa démarche éco-responsable plutôt que de vouloir tout faire d’un seul coup et ne pas pouvoir tenir sur la longueur. Mon Noël n’est pas parfait mais j’essaye par petites touches de l’améliorer! Et vous? Vous en êtes où de votre emprunte carbone pour Noël?

Laisser un commentaire