L’apprentissage par l’exemple

L’apprentissage par l’exemple

Il existe différentes façons d’apprendre. L’une de ces façons correspondra plus facilement à telle personne alors que telle autre méthode sera adaptée pour quelqu’un d’autre. On peut apprendre en lisant, en regardant, en écrivant, en manipulant…tout dépend de notre profile et du sujet d’étude.

Mais je crois qu’un levier incroyable de l’apprentissage, c’est l’exemple. Observer un proche faire quelque chose est, je pense, une méthode imparable pour apprendre et c’est ce qui s’est passé ce weekend.

Réparation du vélo

La dernière fois que j’ai voulu sortir mon vélo pour partir en balade, j’ai eu la très désagréable surprise de lui trouver un pneu à plat. Je me suis rendue à l’évidence, pour être aussi dégonflée, la chambre à air devait être trouée! J’ai donc voulu réparer tout ça ce weekend. Ce n’est pas quelque chose que je pratique couramment! J’ai les outils nécessaires mais je ne savais pas tellement comment m’y prendre parce que je devais réparer la roue arrière et donc compter sur la présence de la chaîne et du dérailleur.

Qu’à cela ne tienne, j’embarque P’tit Loup pour une séance de recherche sur internet pour trouver comment on enlève la roue arrière du vélo. Le connaissant, j’ai pris le temps de lui expliquer qu’on cherchait une astuce pour réparer le vélo et qu’on n’allait pas passer la matinée devant l’écran de l’ordinateur. Une fois l’information trouvée nous repartirons auprès du vélo. Il accepte la condition sans rechigner et je trouve ce que je cherche en peu de temps.

Nous repartons vers le vélo et je commence à démonter la roue. P’tit Loup m’observe avec intérêt. Je manipule et j’explique en même temps, j’en profite pour donner un peu de vocabulaire : la différence entre la roue et le pneu la chambre à air, la jante, etc.

Une fois la roue démontée, le pneu sorti de la jante et la chambre à air récupérée, le moment est venu de trouver le trou. Je montre à P’tit Loup l’astuce de la bassine d’eau pour détecter la présence de bulles…mais nous atteignons les limites de concentration de P’tit Loup qui a bien plus envie de mettre de l’eau de partout que d’observer les bulles. Peu importe! Je lui demande de me laisser ma bassine, d’aller jouer ailleurs et je lui offrirai la bassine pleine d’eau dès que j’aurai fini.

Je continue donc toute seule cette activité mais devant l’état de ma chambre à air, je dois admettre qu’il me faudra en acheter une nouvelle! Je stoppe là la réparation du vélo!

Durant l’après midi, P’tit Loup sort son propre vélo et l’installe à l’envers, le guidon au sol, puis il m’explique que sa roue est dégonflée, que la chambre à air a un trou, qu’il faut tout démonter et mettre dans la bassine d’eau. Il regarde ensuite le fonctionnement des freins, observe les « mâchoires » qui viennent serrer le pneu pour immobiliser la roue. Puis ensuite il regarde les pédales. Quand il les tourne dans un sens, la roue tourne. Ce qui n’est pas le cas dans le sens inverse.

Oh, il n’y passe pas son après midi, non! Mais je crois pouvoir dire que, pour le coup, il a observé son vélo pendant une petite heure, me demandant de temps en temps une précision sur le vocabulaire ou sur l’utilité de telle ou telle chose.

Pour bien faire, il aurait fallu que je lui propose des outils pour démonter son vélo, il aurait aussi fallu que je l’emmène au magasin pour acheter les nouvelles chambres à air…mais voilà, pour l’instant, ces petits moments de découverte nous sont réservés le weekend et le mercredi alors nous avons peu de temps! C’était la fin d’après midi et je n’avais pas le temps de l’aider à démonter son vélo! Il fallait ranger, préparer le dîner, prendre les douches, préparer les sacs pour le lendemain. Et c’est en rentrant du boulot que les chambres à air ont été achetées! Mais je les installerai ce weekend, en sa présence!

Apprendre en observant

Je pense sincèrement qu’il aura bien plus appris durant cette séance de réparation, même s’il ne l’a pas suivie en entier parce qu’il avait besoin de bouger, que si on lui avait fait un cours magistral au sujet du vélo! Sans compter que je doute fort que le fonctionnement d’un vélo soit au programme scolaire!

Et je crois que c’est partout comme ça : en voyant les autres faire, il découvre, apprend et fais à son tour! C’est sûr, ça nous demande un peu plus de temps. Pendant la réparation du vélo, il m’a fallu prendre le temps de lui demander d’arrêter de tourner la roue alors que j’essayais de la retirer, ou lui demander de ne pas éparpiller les petites pièces que j’enlevais ou encore le temps de répondre à ses questions. Mais tout apprentissage demande du temps et c’est tellement plus agréable de le faire de cette manière!

C’est en nous voyant verser de l’eau dans son verre qu’il a voulu faire de même. C’est en nous voyant lire qu’il aura un jour envie d’apprendre la lecture. C’est en nous voyant cuisiner qu’il saura faire quelques petits plats autres que des pattes au beurre!

Cet article a 1 commentaire

  1. Liana Armer

    I enjoy your work, thanks for all the useful posts.

Laisser un commentaire